Accueil

décembre 23, 2018 0 Par niyungeko

Cher internaute, vous avez devant vous un site intitulé «KAMARAMAGAMBO » (mot Kirundi qui signifie en français « PAROLE ABSOLUE ». A travers ce site, vous allez découvrir une immense richesse jusqu’aujourd’hui inconnue du public.

En effet, ce site parle de la troisième et dernière alliance que l’Eternel Dieu vient sceller avec l’humanité en ces derniers temps. Son caractère original est qu’il démontre parfaitement le plan complet du salut de l’homme, c’est-à-dire la délivrance de son esprit, de son âme et de son corps.

Pourquoi alors une Troisième Alliance?

L’apôtre Paul déclare dans son épître auxRomains que « c’est en espérance que nous sommes sauvés et comme nous espérons ce que nous ne voyons pas, nous l’attendons avec persévérance » (Rom.8:24-25). L’apôtre Pierre indique aussi dans sa première épître que le salut effectif est à venir: «…à vous qui, par la puissance de Dieu, êtes gardés par la foi pour le salut prêt à être révélé dans les derniers temps . . . lorsque Jésus-Christ apparaîtra, . . . parce que vous obtiendrez le salut de vos âmes pour prix de votre foi» 1Pie.1:5-9.

Notez ici deux choses importantes que ces apôtres du Seigneur ont clairement différenciées : la foi qui vient de ce qu’on entend de la parole de promesse de Dieu et le salut de nos âmes qui est l’accomplissement de cette parole promise en nous. Alors que la foi qui nous fait espérer et persévérer est en rapport avec la première venue de Jésus-Christ, le salut de nos âmes pour prix de notre foi est en rapport avec son retour.

Il ressort de ce qui précède que la deuxième alliance donne le plein espoir aux chrétiens qu’ils sont déjà rachetés par le sacrifice de Jésus-Christ et qu’ils sont gardés par la foi dans la puissance de Dieu mais que l’adoption, la rédemption de leurs corps, est à attendre.

En effet, on est tous témoins que :

  • le mal n’est toujours pas éradiqué dans le monde;
  • l’homme est toujours sous la domination de mauvais esprits tels que la colère, la haine, la jalousie et les divisions de tout genre…;
  • le dernier ennemi de l’homme qui est la mort n’est pas encore détruit (1Cor.15:26);
  • tout genou n’a pas encore fléchi et toute langue n’a pas encore confessé que Jésus-Christ est Seigneur, à la manière de Dieu le Père (Ph.2:10-11);
  • le commandement d’amour véritable envers son prochain n’est toujours pas effectif.

Bref, l’Ancien et le Nouveau Testaments n’ont pas amené l’homme à recouvrer son état parfait d’antan, c’est-à-dire son état d’avant le péché, non pas parce qu’ils ne l’ont pas pu mais tout simplement parce que le plan divin de l’entière rédemption avait été conçu en trois alliances  complémentaires :

La première alliance était destinée à convaincre l’homme du péché; elle cherchait à ce que l’homme en prenne conscience et se rende compte de son incapacité de s’en affranchir: « Car nul ne sera justifié devant lui par les œuvres de la loi, puisque c’est par la loi que vient la connaissance du péché… Car je n’aurais pas connu la convoitise, si la loi n’eût dit: Tu ne convoiteras point. Et le péché, saisissant l’occasion, produisit en moi par le commandement toutes sortes de convoitises; car sans loi le péché est mort. Pour moi, étant autrefois sans loi, je vivais; mais quand le commandement vint, le péché reprit vie, et moi je mourus» (Rom.3:20; Rom.7:7-13).

La deuxième alliance a apporté à l’humanité un état de grâce moyennant la foi dans l’œuvre de rachat accomplie par Jésus-Christ sur la croix, avec la promesse qu’à son retour, l’homme pourra être effectivement affranchi de sa nature pécheresse afin de partager avec Jésus-Christ sa nature divine : «L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres; il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, pour proclamer aux captifs la délivrance, et aux aveugles le recouvrement de la vue, pour renvoyer libres les opprimés, pour publier une année de grâce du Seigneur… » (Luc 4:18-21). Paul renchérit dans son épître aux Romains en disant que : «… tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu;  et ils sont gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ…» (Rom.3:23-24).

La troisième alliance, qui débute avec le retour de Jésus-Christ, est l’accomplissement de toutes les promesses que l’Eternel Dieu a faites à l’homme et à toute la création.

Elle vient éclaircir, parfaire et couronner, à la lumière de la Parole de Dieu, les deux premières alliances avec l’ultime objectif de conduire l’homme de l’étape du Salut potentiel en tant que promesse à celle du Salut accompli en tant que réalité vécue au quotidien : « Et, lorsque je m’en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi » (Jean14:3).

L’homme est ici appelé à s’engager dans un combat de la foi car la promesse est faite aux vainqueurs (Apocalypse, chapitres 2 et 3); c’est par cet engagement que commence la troisième alliance. A tous ceux qui s’engagent dans ce dernier combat, une alliance est conclue avec le Seigneur Dieu Lui-même, laquelle est renforcée par son serment. Le combat dont il est question ici réside dans la recherche de l’accomplissement effectif en nous de 1Jean 3:2 : « Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n’a pas encore été manifesté; mais nous savons que, lorsque le Christ apparaîtra, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu’il est» et de Philippiens 3:20-21: «Mais notre cité à nous est dans les cieux, d’où nous attendons aussi comme Sauveur le Seigneur Jésus-Christ, qui transformera le corps de notre humiliation, en le rendant semblable au corps de sa gloire, par le pouvoir qu’il a de s’assujettir toutes choses». Il s’agit d’un combat acharné qui est mené contre soi-même, afin que tout notre être soit totalement lumière (Luc11:36), et cela sous le commandement direct du Seigneur Dieu Lui-même à son retour (1Cor.4:5).

Tous les regards « bibliques » devraient donc être tournés vers la MANIFESTATION DE JESUS-CHRIST à SA SECONDE VENUE car en lui seul s’accompliront toutes les promesses qui ont été faites depuis la Genèse jusqu’à l’Apocalypse : «Alors on verra le Fils de l’homme venant sur une nuée avec puissance et une grande gloire. Quand ces choses commenceront à arriver, redressez-vous et levez vos têtes, parce que votre délivrance approche…car, pour ce qui concerne toutes les promesses de Dieu, c’est en lui qu’est le Oui; c’est pourquoi encore l’Amen par lui est prononcé par nous à la gloire de Dieu» (Luc 21:27; 1Cor.1:20).

Aujourd’hui, on peut crier et dire Hosanna, Hosanna, béni soit celui qui vient au Nom du Seigneur, car Jésus-Christ Alpha en personne est revenu en tant qu’Omega pour enfin apporter le salut intégral à l’humanité, Lui que le ciel devait longuement retenir jusqu’aux temps du renouvellement de toutes choses (Actes 3:19-21).

En conclusion,  nous espérons que tout cœur y découvrira la voie sûre de son acquisition et l’immense richesse combien salutaire.